Les Philippines : entre plages et rizières

Plage
Composées de plus de 7 000 îles, entourées par l’océan Pacifique, les Philippines sont aujourd’hui encore assez peu connues des touristes français alors même que l’archipel regorge de nombreux atouts. Entre plages paradisiaques, fonds marins exceptionnels, forêts tropicales primitives, mégapoles animées et rizières d’un vert émeraude, cette destination de rêve du Sud-Est asiatique est toute aussi riche par ses paysages que par sa culture et par la gentillesse et l’hospitalité de sa population.

Forêt tropicale

Ici, la plupart des îles possèdent un bord de mer exceptionnel. Si la plage constitue donc un arrêt quasi obligatoire lors d’un voyage aux Philippines, il serait cependant dommage de parcourir autant de kilomètres pour ne vous adonner qu’au farniente. En effet, les Philippines ce sont aussi des îles montagneuses couvertes de vastes forêts tropicales, pas moins de 20 volcans encore en activité, des rizières en terrasse classées à l’Unesco…

Volcan Mayon

Mais les Philippines se démarquent également du reste du Sud-Est asiatique par ces différences religieuses et culturelles qui lui confèrent une force de caractère unique ! Malgré trois siècles de domination espagnole et 50 ans de protection américaine, le pays a su conserver sa propre identité tout en offrant un fort métissage occidental où le catholicisme est prédominant.

Philippines

De ce passé, les Philippines tirent également une cuisine succulente mêlant saveurs malaises, chinoises et espagnoles. Si le riz est omniprésent dans la cuisine locale, les viandes, comme le porc et le poulet, mais aussi de nombreux poissons constituent la nourriture de base des Philippins, le tout fréquemment accompagné de Toyomansi, une sauce faite à base de soja. Parmi les références culinaires nationales, on citera notamment l’abodo, un ragoût de porc cuisiné avec ail et épices et mijoté dans du vinaigre, ou encore le lechon, un cochon de lait rôti et farci, essentiellement consommé en période de fêtes.

Riziere Luzon

Côté météo, renseignez-vous bien avant de réserver votre voyage aux Philippines et évitez autant que possible la période allant de mai à octobre ou typhons et moussons rendent la découverte du pays quasi impossible.

Chocolate Hills

Enfin, les Philippines ne seraient pas les Philippines sans leurs festivals colorés et leurs fiestas exubérantes qui animent les différentes îles tout au long de l’année. Un spectacle haut en couleurs qui vaut véritablement le coup d’œil !

Festival

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s