La Réunion : l’île intense décryptée par notre spécialiste

Originaire de la Réunion où elle est née, Julie est notre experte sur la destination. Elle nous livre ici ses secrets sur cette île qu’elle connait depuis toujours et qui la fait toujours autant rêver.

La Reunion.jpg

Si tu devais résumer ton île en quelques mots ? 

Je dirais métissage, mélange, culture, grandiose, spectaculaire et accueillant !

 

Ton icône incarnant le pays ? 

Danyel Waro ! Le chanteur de maloya, une musique traditionnelle de chez nous.

 

Pourquoi prévoir un voyage à la Réunion ? 

Les réunionnais sont accueillants et dégagent une chaleur que vous ne retrouverez pas ailleurs. Les paysages sont uniques : cascades, paysages lunaires de la route du Volcan, belles plages de sable blanc à Saint Gilles et Saint Pierre. Il y a de quoi faire dans tous les coins de l’île entre les activités nautiques, les randonnées, l’exploration des tunnels de lave, les survols en hélicoptère, le parapente, l’ulm … Vous irez de surprise en surprise en explorant l’île de la Réunion. Elle offre également une découverte unique, celle d’un village uniquement accessible à pied où une partie de la population réunionnaise ne vit que de la façon la plus simple possible en harmonie avec la nature et les éléments naturels qui les entourent.

La Réunion 2

 

Quel est ton itinéraire préféré  là-bas ? 

La Réunion se visite très simplement en faisant le tour de l’île du Nord au Sud d’Est en Ouest ou inversement. Il suffit ensuite de s’arrêter à tous les points les plus importants au cours du trajet. On peut par exemple partir de Saint Denis puis prendre la côte Est : le Cirque de Salazie, Les Plaines (des Palmistes et des Cafres), Le volcan, la côte Sud Sauvage et la ville de Saint Pierre, le Cirque de Cilaos, la côte Ouest avec ses plages, le Piton Maido puis retour à Saint Denis.

Plage de l'Hermitage

L’incontournable d’un séjour là-bas ? 

On ne peut pas visiter l’île de la Réunion sans passer par le Volcan Piton de la Fournaise qui même endormi nous offre un spectacle magnifique. Le spectacle est encore plus beau quand celui-ci est en éruption. Cela arrive à peu près au moins une fois par an, mais malheureusement on ne peut pas prévoir à l’avance.

Piton de la fournaise

Quel est ton lieu fétiche ? 

Le Cirque de Cilaos, accessible au bout d’1h30 de route. Après avoir survécu aux 400 virages, nous arrivons dans un véritable havre de paix. A Cilaos, on y retrouve coutumes et traditions réunionnaises. J’aime y aller car l’air est frais et agréable. C’est l’endroit idéal pour se ressourcer et reprendre des forces.

Cilaos

Le restaurant à ne pas manquer ? 

Il est difficile de n’en citer qu’un car la gastronomie Réunionnaise est aussi riche que son métissage. Si nous faisons le tour de l’île, on peut citer plusieurs bonnes adresses telles que le Manta ou la Marmite à Saint Gilles, le restaurant chez Nehoua à Saint André, le Cap Méchant dans le Sud Sauvage, le restaurant Les Letchis dans l’Est. Ils proposent tous une cuisine typiquement créole.

Food

Un conseil pour le voyageur qui nous lit et qui part bientôt à la Réunion ?

N’oubliez surtout pas votre appareil photo afin d’immortaliser tous les bons moments que vous passerez et d’en garder de beaux souvenirs !

Cascade

Quelle est selon toi l’activité inoubliable à faire sur place ?

Après avoir sillonné l’île et visité les différents sites, vous aurez la possibilité de découvrir l’île vue du ciel à travers un survol en hélicoptère. C’est l’activité à ne pas manquer. Les paysages vus d’en haut sont encore plus magnifiques et vous serez émerveillés. Ça représente un petit budget mais vous ne le regretterez pas !

Helico

Que te reste-t-il à y découvrir ? 

Je n’ai pas encore fait la randonnée dans le Cirque de Mafate mais j’ai prévu ça très prochainement.

Quelle est la meilleure période pour venir visiter la Réunion ?

Dans l’ensemble, on peut visiter l’île toute l’année. Cependant, la période cyclonique, qui va de Décembre à Mars, apporte des pluies et du vent qui peuvent entrainer quelques fois la fermeture de routes qui rendent inaccessibles certains sites. Mais chaque année est différente et on ne peut pas prévoir ce que la nature décidera. Pour des périodes optimales je dirais Avril/Mai ainsi que de Septembre à Novembre. Ces trois derniers mois correspondent à la haute saison pour nous car le temps est idéal pour les randonneurs, il faut donc s’y prendre à l’avance pour avoir de la disponibilité au niveau de certains hébergements dans les hauteurs notamment (Salazie, Cilaos, les Plaines) car cela peut vite être très compliqué.

Un proverbe local amusant ?

« P’tit hache i koup’ gro boi », qui signifie : «Avec beaucoup de persévérance, on peut arriver à tout !».

Mafate

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s