Petit détour par la Crète

Originaire de la vallée ariégeoise, aux pieds des Pyrénées, Olivier est un voyageur de longue date. Après être passé par la Tunisie, le Maroc, le Sénégal, la Sierra Leone ou encore les Canaries, Olivier pose finalement ses valises en Crète où il est immédiatement séduit par l’ambiance qui règne à Héraklion, entre antiquité et modernité naissante. Devenu depuis un expert de la destination, il nous livre ici ses trouvailles et nous fait partager sa passion pour cette île qu’il porte dans son cœur.

AAAA- Olivier Marty RTTC

 

Bonjour Olivier, quelle a été ta première rencontre avec le pays ?

Je venais de passer 7 ans au pied d’un volcan au milieu de l’Atlantique! Quel plaisir de découvrir une île aussi vaste et aussi riche avec de belles plages, des villes chargées de beautés architecturales, des légendes et surtout …une histoire ! C’est une ile tellement vaste qu’elle offre un kaléidoscope de couleur évoluant d’une saison à l’autre. J’ai immédiatement été séduit par l’ambiance aussi ! Ces gens, presque tous nés sur des 2 roues,  qui parlent forts mais aussi avec les mains et plus surprenant par mimiques du visage (est-ce pour éviter de se fatiguer ?). Et que dire de sa table ? Absolument rien de mauvais ! Sauf que souvent certains noms de plats restent imprononçables. Essayez de prononcer Spanakotiropita, Askordoulaki ou Kouneli Xekafkaloto… sans respirer !! 

 

Si tu devais résumer l’ile en quelques mots ? 

Fière et hospitalière !

 

Ton icône incarnant le pays ? 

Elle est née à Chania … Nana Mouskouri pardi ! 

 

Pourquoi voyager dans ce pays ?  

Il y a tant de chose à faire que ça reste difficile à exprimer. Mais ça fait 20 ans que j’y ai jeté l’ancre !

Elafonisi

Ton itinéraire préféré  là-bas ? 

Je suis surtout attiré par les flancs du Mont Psiloritis et le plateau de Nida, les plages du Sud entre Agio Farango et Preveli ; et forcement par la région du « far far far Ouest » qui préserve de beaux villages pittoresques et où il est agréable de buller sur la plage de sable rose à Elafonissi. C’est ce qui m’a inspiré notre itinéraire « Grands Sites de l’Ouest Crétois » à réaliser en voiture. Il est sympa aussi de passer 2 ou 3 nuits à Paleochora, de séjourner dans la vieille ville de Chania, de déjeuner chez Apostolis sur l’Arsenal ou de diner dans le cadre d’une maison vénitienne en ruines… à la belle étoile ! Parce que depuis que je me suis posé en Crète, prenant toujours le temps de la découverte, j’ai envie de faire découvrir toutes ses beautés et richesses aux voyageurs ! J’ai d’ailleurs créé une kyrielle de circuits et itinéraires pour répondre aux goûts de chacun, le tout en restant au maximum hors des sentiers battus. 

Chania

L’incontournable d’un séjour là-bas ?

Pour les papilles, le Dakos* ! Il s’agit d’un petit pain rond grillé très lentement sur lequel on vient poser purée de tomate, feta, origan, olives et huile d’olive du pays ! Tellement simple mais c’est à tomber par terre ! Pour les pupilles la ville de Chania, une des plus belles villes portuaires au monde.

Dakos

Ton lieu fétiche ? 

J’hésite à vous le dire… Bon d’accord !! La plage d’Agio Farango ! Au bout d’une longue piste, il faut abandonner la voiture et marcher 20mn à travers des gorges, en longeant le lit de la rivière asséchée, pour arriver sur la plage prise entre des falaises !

Agio Farango

Un séjour particulier que tu y as organisé pour un client ? 

21 jours au volant d’un cabriolet, en duo d’Est en Ouest, hébergé dans des hôtels atypiques, une très belle expérience !

 

Un fait amusant sur le pays ? 

En matière d’accueil on a de l’expérience,  ça fait seulement 5000 ans que le port d’Héraklion reçoit des touristes !!

 

Le restaurant à ne pas manquer ? 

Pour l’ambiance et les mezzedes, l’ouzo et le raki, rendez-vous  Rue Kagiabi et Rue Argiraki, le quartier des ouzéries dans Héraklion. Un endroit commerçant dans la journée qui voit ses tavernes installer leurs tables dans la rue et où la population afflue à la tombée de la nuit.  

Meze

Un conseil pour le voyageur qui nous lit et qui part bientôt en Crète ?  

Tout ce qui est bon, on le garde pour nous ! Le très bon miel et l’huile d’olive par exemple … vous ne les trouverez que dans les commerces de proximité comme chez un boucher ou un boulanger, mais certainement pas chez le prétendu spécialiste !

 

Quelle est la meilleure période pour voyager dans le pays ? 
En Crète, l’ensoleillement est exceptionnel : 300 jours par an ! 
Au printemps : découvrir les cites anciens de Lyssos et Eleftherna, prendre des cours de cuisine, pratiquer le wind ou kite surf, visiter Agia Triada de Tzagaradon ou le monastère d’Arkadi.
En été : s’attarder en terrasse d’une taverne et lézarder le matin sur la magnifique plage de Komos  Randonner de Chora Sfakion à Loutro et s’arrêter sur la plage de « Glyka Nera » (sources d’eau douce), visiter un monastère et organiser une dégustation chez Andreas Dourakis.
A l’automne : nous suggérons de beaux itinéraires en autotour, découvrir le musée archéologique d’Héraklion puis visiter le palais minoen de Knossos et partir dans la région de Peza au monastère d’Agarathou. Faire du yoga sur la plage d’Agios Pavlos.
En hiver: le matin se balader sur le plateau enneigé de Nida au pied du Psiloritis et l’après-midi s’exposer au soleil sur la plage d’Amoudara ou à Karteros, visiter le palais minoen de Malia, ou découvrir les villes symboles de l’ile en arpentant les lacis de Chania ou Rethymnon.
Un proverbe local amusant ? 
Σε κάθε σπίτι ένα τρελλος και στο δικό μας  όλοι !!
Dans chaque maison il y a un dingue, mais chez nous on l’est tous !!

Crète

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s